Ambitions vertes dans les Écoles Bleues

par R Nisbet; trans. Sarah Verclytte | 5 février 2020
catégories : Ecole Bleue, Sénégal, WASH

Image Ambitions vertes dans les Ãcoles Bleues

Quelle est la valeur d’un arbre ?

L’une des cinq activités de nos Écoles Bleues est le reboisement, au même titre que la récupération de l’eau de pluie, l’assainissement, les formations sur l’hygiène et la création de jardins dans les écoles. Lors de sa dernière visite début juillet 2019, Marc Sylvestre, directeur exécutif de l’IRHA, a été très heureux de constater les bienfaits que procure la plantation d’arbres aux Écoles Bleues sur les communautés de Kaolack au Sénégal. Les écoles ont été fondées en 2011 en partenariat avec Caritas Kaolack, le Secours Catholique local. Huit ans plus tard, notre partenaire reste toujours aussi intensément investi dans cette aventure en jouant le rôle de gardien de ces installations. Les arbres plantés par nos organisations ont bien poussé et ombragent les cours des écoles. Celles-ci sont ouvertes à tous en dehors des heures de classe, et deviennent ainsi de véritables oasis où les locaux aiment se réunir pour discuter pendant les mois d’été, comme en juin dernier lors du Ramadan où les températures ont grimpé jusque 40 degrés. Lesanciens élèves s’y retrouvent aussi pour réviser leurs examens en profitant du calme et de la fraîcheur des espaces tant intérieurs qu’extérieurs. Étudier aux Écoles Bleues permet de « se retrancher dans son bonheur », expérience célébrée par le poète Andrew Marvell dans son poème « The Garden ». Les élèves de primaire à Fass Kahone et à Kahone One apprécient le fait de pouvoir boire de l’eau propre, de pouvoir s’abriter à l’ombre et d’avoir accès à des sanitaires bien entretenus, éléments propices à un bon environnement de travail. Dans la suite de leur scolarité, ils pourront répandre le modèle des Écoles Bleues en demandant sa reproduction dans leurs nouveaux établissements.

Le maintien de bonnes conditions d’apprentissage aux Écoles Bleues est la mission de Caritas Kaolack. L’entretien et l’aménagement du cadre scolaire, de la sortie des poubelles au nettoyage des sanitaires, en passant par la réparation d’éventuelles dégradations, sont autant de moyens d’éduquer les enfants et leurs proches. L’eau de pluie, stockée à l’école dans un réservoir d’environ 50 m3, est disponible au robinet : non seulement les professeurs peuvent l’utiliser pour nettoyer les tableaux, mais aussi les habitants locaux pour leur ménage lors de la saison sèche, comme nous l’a expliqué M. Diouf, président du comité PEACE (Parent, Enfant, Autorité, Communauté, Enseignant). Ceux-ci gagnent ainsi une demi-heure par jour, habituellement passée à aller chercher de l’eau ailleurs. Les enfants, qui étaient souvent en charge de cette tâche, peuvent donc dédier ce temps précieux à leur scolarité.

L’approche intégrée de développement durable des Écoles Bleues est reconnue localement pour améliorer la qualité de vie des élèves. Comme toutes les bonnes idées, celle-ci s’est répandue : certains principes du projet ont été repris par les habitants de Kaolack. L’impact positif des plantations a par exemple inspiré M. Moussa Sene, président de l’association des parents d’élèveset adjoint au comité de Caritas, qui a décidé de verdir son jardin d’orangers et de citronniers qui offrent à sa famille ombre et agrumes très appréciés.

Si, à vous aussi, un arbre irrigué à l’eau de pluie vous est précieux, n’hésitez pas à nous contacter pour nous raconter votre histoire !


catégories : Ecole Bleue, Sénégal, WASH


Nos projets

Les Ecoles Bleues

Ce programme a pour but de sensibiliser les écoliers à la gestion de l'eau, à l'assainissement et aux bonnes pratiques d'hygiène, mais également à la valorisation des déchets pour faire des écoles bleues, des incubateurs de changement sociaux"

> Lire la suite

> Découvrer l'initiative "1enfant , 1 arbre"

 

La Pluie, la Forêt et les Hommes

Le changement climatique nous impose de repenser nos modes de gestion, nos pratiques. Ce projet a pour objectif de renforcer la résilience des communautés en combinant une meilleure gestion des ressources en eau, des arbres et du sol.

> Lire la suite

 

Communautés de pluie

La modification des modèles de précipitations dans les collines népalaises perturbe l’agriculture de subsistance. Le projet vise à mettre en œuvre une meilleure gestion des ressources en eau à l’échelle du bassin versant, pour favoriser l'infiltration des eaux.

> Lire la suite

 

Emergency Rain

Le projet "Emergency Rain" a pour objectif de fournir un accès à l'eau potable et de redonner la dignité à ceux qui n'ont rien, les oubliés des services de l'eau, qui vivent en périphérie de nos villes et doivent se battre chaque jour pour avoir accès ne serait-ce qu'à de l'eau potable.

> Lire la suite

 

Ateliers l'Eau et la Ville

L’objectif de cet atelier est d’amener les écoliers à prendre conscience de leur environnement, et à être capable de mettre en oeuvre des solutions concrètes et durables dans leur ville.

> Lire la suite

 

Atelier à l'encre de pluie

L’objectif de ce projet « pluie de poésie » était de transformer les représentations de l’eau de pluie vue comme une nuisance, en utilisant de manière poétique l’environnement urbain dans lequel nous vivons.

Lire la suite

> Voir le Trailer

 
 

IRHA

International Rainwater Harvesting Alliance (IRHA)

Maison internationale de l’environnement II
Chemin de Balexert, 9
1219 Châtelaine, Genève CH

T : +41 22 797 41 57
E : secretariat@irha-h2o.org

 

Faire un don

IRHA

Compte: 17-198970-3
IBAN: CH15 0900 0000 1719 8970 3
BIC: POFICHBEXXX