En poste à Pokhara: Planter la pluie au Népal

par Blandine Barthod | 30 septembre 2019

Mon départ pour le Népal se rapproche maintenant à grands pas. Après de longues années sur les bancs de l’école, à étudier les relations internationales, l’environnement et la gestion de l’eau, je suis enthousiaste de pouvoir enfin utiliser mes connaissances de manière concrète. J’ai déjà voyagé en sac à dos, et je connais un peu les rudiments de la vie de nomade. Cependant, ce séjour représente une grande nouveauté, dans le sens où je vais découvrir une société nouvelle ayant une culture différente de la mienne. Je reste curieuse de découvrir de nouvelles personnes et je suis impatiente de vivre cette expérience.

Tout au long de ce séjour, je vais avoir l’occasion de découvrir les projets mis en œuvre par l’IRHA, de rencontrer les partenaires locaux et de côtoyer les communautés locales. Je vais principalement m’établir dans la région de Pokhara, et dans les zones montagneuses alentours, où je vais être en charge d’évaluer les neuf Ecoles Bleues qui y ont été implantées. L’objectif de ce monitoring sera d’analyser l’évolution des projets Ecoles Bleues dans le temps, afin de voir si les objectifs de ces programmes ont été atteints. Cette évaluation va aussi permettre de soulever les potentiels problèmes liés à ces programmes et d’identifier les points à améliorer. Je vais également évaluer les programmes Emergency Rain et Rain Community, mis en œuvre dans les camps de déplacés aménagés suite au tremblement de terre survenu en 2015 dans la région de Katmandou.

Mon séjour au Népal coïncide également avec le démarrage du projet Communautés de Pluie que je vais assister. Ce projet vise à planifier une stratégie de gestion de la ressource en eau à une large échelle, telle qu’à celle du bassin versant. L’idée générale de ce projet est de mieux anticiper les variations de précipitations (trop de pluie en période de mousson, et peu de pluie en période sèche), afin d’accroître la résilience des communautés montagneuses face aux aléas naturels. Cette anticipation est d’autant plus importante que la vulnérabilité des populations risque de s’accroître avec l’intensification du changement climatique. Un dialogue sur la gestion de la ressource sera établi, afin d’améliorer la gouvernance de l’eau et afin de mettre en place un plan directeur de gestion, Water use Master Plan. Des systèmes de récolte des eaux de pluie et de stockage seront construits ou réhabilités, en lien avec la création d’infrastructures agroécologiques favorisant l’infiltration des sols. Pour ma part, je vais par exemple être impliquée dans les travaux préliminaires d’identification des zones à réhabilitées, et je vais prendre part au travail de cartographie 3D participative du bassin versant.



Nos projets

Les Ecoles Bleues

Ce programme a pour but de sensibiliser les écoliers à la gestion de l'eau, à l'assainissement et aux bonnes pratiques d'hygiène, mais également à la valorisation des déchets pour faire des écoles bleues, des incubateurs de changement sociaux"

Lire la suite


 

La Pluie, la Forêt et les Hommes

Le changement climatique nous impose de repenser nos modes de gestion, nos pratiques. Ce projet a pour objectif de renforcer la résilience des communautés en combinant une meilleure gestion des ressources en eau, des arbres et du sol.

Lire la suite

 

Communautés de pluie

La modification des modèles de précipitations dans les collines népalaises perturbe l’agriculture de subsistance. Le projet vise à mettre en œuvre une meilleure gestion des ressources en eau à l’échelle du bassin versant, pour favoriser l'infiltration des eaux.

Lire la suite

 

Emergency Rain

Le projet "Emergency Rain" a pour objectif de fournir un accès à l'eau potable et de redonner la dignité à ceux qui n'ont rien, les oubliés des services de l'eau, qui vivent en périphérie de nos villes et doivent se battre chaque jour pour avoir accès ne serait-ce qu'à de l'eau potable.

Lire la suite

 

Ateliers l'Eau et la Ville

L’objectif de cet atelier est d’amener les écoliers à prendre conscience de leur environnement, et à être capable de mettre en oeuvre des solutions concrètes et durables dans leur ville.

Lire la suite

 

Atelier à l'encre de pluie

L’objectif de ce projet « pluie de poésie » était de transformer les représentations de l’eau de pluie vue comme une nuisance, en utilisant de manière poétique l’environnement urbain dans lequel nous vivons.

Lire la suite

 
 

IRHA

International Rainwater Harvesting Alliance (IRHA)

Maison internationale de l’environnement II
Chemin de Balexert, 9
1219 Châtelaine, Genève CH

T : +41 22 797 41 57
E : secretariat@irha-h2o.org

 

Faire un don

IRHA

Compte: 17-198970-3
IBAN: CH15 0900 0000 1719 8970 3
BIC: POFICHBEXXX