La forêt de la mer - A kop ale no maag ole

Dans le Sine Saloum, l’avancée des terres salées représente l’une des principales causes de recul de la mangrove et du du couvert végétal, de la dégradation des terres et de la contamination des aquifères, qui constituent le socle de l’écosystème et de la biodiversité (faune, flore) qui l’habite. IRHA, Océanium et APAF Sénégal joignent leur effort et expertise pour apporter une réponse efficace à ces défis.

Fiche projet

 
 
 

Bailleurs
Fondation Audemars Piguet

Bénéficiaires

1'144 directs
10'374 Indirects

Coût total
316'000 CHF

Durée 2021-2023 (24 mois)



 
 

La mangrove, en première ligne de la lutte contre l’érosion et la salinisation des terres

En premier, la mangrove représente un maillon central de l’équilibre écosystémique et socio-économique, tant en bordure d’estuaire, qu’en arrière-pays. Niche de biodiversité et de ressources irremplaçables, barrière contre l’érosion côtière, la salinisation des terres et des aquifères, ou encore véritable puits de carbone, la mangrove rend des services écosystémiques inégalés et reconnus internationalement. Sa restauration permettra ainsi de reconstituer la barrière protectrice naturelle au niveau de l’estuaire, afin de limiter le phénomène de salinisation dans l’arrière-pays, qui engendre toute une série de problématiques environnementales et socio-économiques dues à la dégradation des outils de production que représentent les sols et les aquifères.


 

Renforcer les services écosystémiques

Grâce à des interventions combinées, en matière de gestion des ressources en eau de pluie, d’un travail de réintroduction d’îlots agroforestiers, et de renforcement de capacité des communautés, nous sommes en mesure de stopper ce cercle vicieux. La mise en place de parcelles agroforestières corrigent rapidement la situation en fournissant divers services écosystémiques permettant d'améliorer le niveau de nutrition des ménages (ré-fertilisation des terres, fourniture de bois et du fourrage pour l’énergie ou le bétail, couvert végétal et production maraîchère). Ces îlots agroforestiers renforcent également la capture des eaux pluviales lors des périodes d’hivernage, en évitant le ruissellement et la perte des sols arables.

Cette approche écosystémique aux problématiques des paysans sahéliens, favorise un rééquilibrage multiforme des conditions de production et s’accompagne d’une amélioration, rapide et durable, de la nutrition et des conditions de vie de l’ensemble des communautés bénéficiaires.


 

 

Video

 
 
 
 
 
 

"J'espère que grâce à la reforestation de mangroves, les femmes du village pourront reprendre des activités génératrices de revenus comme la pêche aux crevettes ou la récolte des huîtres. J'espère un jour pouvoir devenir formatrice pour apprendre à d'autres femmes les techniques de la pépinière.",

Mame Dib Diagne, Crédits @IRHA, 2022 (Fatick, Sénégal)
 

Votre soutien est précieux

Faire un don

Bénéficiaire: IRHA
Compte: 17-198970-3
IBAN: CH15 0900 0000 1719 8970 3
BIC: POFICHBEXXX

Reconnue d'utilité publique, vos dons pour l’IRHA sont déductibles des impôts.

 

Newsletter

Toutes les informations sur les projets et les événements à venir

irha-h2o.org

IRHA

Maison internationale de l’environnement 2
Chemin de Balexert, 9
CH-1219 Châtelaine

Tel. : +41 22 797 41 57
E-mail : secretariat@irha-h2o.org