"L'or bleu" tant attendu

par Marine Protte-Rieg | 24 août 2020

Visite effectuée auprès des bénéficiaires du village de Soudiane Thiélème (commune de Djilasse, département de Fatick). A gauche de la calabash : Abdoulaye Gadiaga, Conseiller en techniques agroforestières du projet « La pluie, la forêt et les Hommes ». A droite : Mansour Ndiaye, directeur exécutif d’APAF Sénégal.

Deux mois après le démarrage d’un hivernage généreux dans la zone du projet « La pluie, la forêt et les Hommes », l’équipe d’APAF Sénégal s’est rendue auprès des ménages ayant bénéficié de la construction d’une Calabash en juin 2020, pour s’assurer de la bonne tenue des installations et relever le niveau de remplissage des cuves.

Ils furent accueillis par des familles ravies de leur nouveau dispositif de collecte d’eau de pluie. Un dispositif qui leur permettra de jouir d’une eau potable gratuite, jusqu’à cinq mois après la fin de la saison des pluies (pour des ménages d’une quinzaine de membres), d’après les témoignages recueillis auprès des bénéficiaires de 2019.

Une fois les réservoirs vidés de leur "or bleu", nombreux sont ceux qui les utilisent comme réserve d’eau, en prévision des nombreuses coupures qui surviennent sur le réseau de distribution de la Société d’exploitation des ouvrages hydrauliques (SEOH) au cours de la saison sèche. Une fois remplies, les Calabash permettent de conserver 5 000L d’eau propre ! Ce qui est non négligeable, compte tenu de la diversité des usages quotidiens de cette ressource vitale : consommation, préparation des repas, bains, ablutions, lessives, entretien des habitations, abreuvement du petit bétail, etc.

Si en temps normal, le manque d’eau représente une des principales causes de prolifération des maladies bactériennes et virales au sein des populations vulnérables, il demeure d’autant plus primordial en ce contexte inquiétant de pandémie, de sécuriser ces dernières en matière d’accès à une eau propre et de qualité.

  • Visite effectuée auprès des bénéficiaires du village de Soudiane Thiélème (commune de Djilasse, département de Fatick). A gauche de la calabash : Abdoulaye Gadiaga, conseiller en techniques agroforestières (CTA) du projet « La pluie, la forêt et les Hommes ». A droite : Mansour Ndiaye, directeur exécutif d’APAF Sénégal.
  • Visite effectuée auprès des bénéficiaires du village de Soudiane Thiélème (commune de Djilasse, département de Fatick). A gauche de la calabash : Abdoulaye Gadiaga, Conseiller en techniques agroforestières du projet « La pluie, la forêt et les Hommes ». A droite : Mansour Ndiaye, directeur exécutif d’APAF Sénégal.
 


Nos projets

Les Ecoles Bleues

Ce programme a pour but de sensibiliser les écoliers à la gestion de l'eau, à l'assainissement et aux bonnes pratiques d'hygiène, mais également à la valorisation des déchets pour faire des écoles bleues, des incubateurs de changement sociaux"

Lire la suite


 

La Pluie, la Forêt et les Hommes

Le changement climatique nous impose de repenser nos modes de gestion, nos pratiques. Ce projet a pour objectif de renforcer la résilience des communautés en combinant une meilleure gestion des ressources en eau, des arbres et du sol.

Lire la suite

 

Communautés de pluie

La modification des modèles de précipitations dans les collines népalaises perturbe l’agriculture de subsistance. Le projet vise à mettre en œuvre une meilleure gestion des ressources en eau à l’échelle du bassin versant, pour favoriser l'infiltration des eaux.

Lire la suite

 

Emergency Rain

Le projet "Emergency Rain" a pour objectif de fournir un accès à l'eau potable et de redonner la dignité à ceux qui n'ont rien, les oubliés des services de l'eau, qui vivent en périphérie de nos villes et doivent se battre chaque jour pour avoir accès ne serait-ce qu'à de l'eau potable.

Lire la suite

 

Ateliers l'Eau et la Ville

L’objectif de cet atelier est d’amener les écoliers à prendre conscience de leur environnement, et à être capable de mettre en oeuvre des solutions concrètes et durables dans leur ville.

Lire la suite

 

Atelier à l'encre de pluie

L’objectif de ce projet « pluie de poésie » était de transformer les représentations de l’eau de pluie vue comme une nuisance, en utilisant de manière poétique l’environnement urbain dans lequel nous vivons.

Lire la suite

 
 

IRHA

International Rainwater Harvesting Alliance (IRHA)

Maison internationale de l’environnement II
Chemin de Balexert, 9
1219 Châtelaine, Genève CH

T : +41 22 797 41 57
E : secretariat@irha-h2o.org

 

Faire un don

IRHA

Compte: 17-198970-3
IBAN: CH15 0900 0000 1719 8970 3
BIC: POFICHBEXXX